Offre spéciale : 3 sacs de bois d’allumage offerts pour l’achat d’un ballot de bois CREPITO 2000 dm3

GODIN 366149 REVIN TOP

Entretien poêle à bois

Entretenir son poêle à bois est essentiel pour assurer son bon fonctionnement, sa sécurité et prolonger sa durée de vie. Voici les principales étapes à suivre pour entretenir correctement votre poêle à bois :

1. Nettoyage régulier

  • Vider les cendres : Videz régulièrement le tiroir à cendres, idéalement après chaque utilisation ou au moins deux fois par semaine. Les cendres accumulées peuvent étouffer le feu et réduire l’efficacité du poêle.
  • Nettoyer la vitre : Utilisez un nettoyant spécifique pour vitres de poêles à bois ou une solution de vinaigre blanc et d’eau pour enlever la suie et les dépôts. Une vitre propre permet de surveiller le feu plus facilement.
  • Brosser les surfaces intérieures : Utilisez une brosse métallique pour enlever la suie et les résidus éventuels de créosote* des parois internes du poêle.

2. Inspection et maintenance annuelles

  • Vérifier les joints : Les joints en fibre de verre autour de la porte et du tiroir à cendres doivent être en bon état pour garantir une bonne étanchéité. Remplacez-les s’ils sont usés ou endommagés.
  • Contrôler les briques réfractaires ou des fontes : Inspectez les briques réfractaires ou les fontes à l’intérieur du poêle. Remplacez celles qui sont fissurées ou cassées pour éviter d’endommager le corps du poêle.
  • Ramonage de la cheminée : Faites ramoner la cheminée au moins une fois par an par un professionnel pour éviter les risques d’incendie et garantir une bonne évacuation des fumées. Voir 2 fois par an en fonction de la consommation de bois et de l’encrassement constaté du conduit.

3. Utilisation de bois de qualité

  • Utiliser du bois sec : Utilisez toujours du bois bien sec (taux d’humidité inférieur à 20%) pour minimiser la formation de créosote et optimiser la combustion. Le bois humide produit plus de fumée et de résidus.
  • Choisir le bon type de bois : Privilégiez les bois durs comme le chêne, le hêtre ou le frêne, qui brûlent plus lentement et produisent plus de chaleur. Évitez les bois résineux comme le pin qui produisent plus de créosote.

4. Vérification des éléments de sécurité

  • Détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone : Assurez-vous que les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone fonctionnent correctement et remplacez les piles régulièrement.
  • Bon fonctionnement du tirage : Vérifiez que le tirage de la cheminée est suffisant pour éviter le refoulement des fumées dans la pièce. Un tirage insuffisant peut indiquer un conduit obstrué ou un problème de conception.

Conseils supplémentaires

  • Respecter les consignes du fabricant : Consultez et suivez toujours les recommandations du fabricant pour l’entretien et l’utilisation de votre poêle à bois.

En suivant ces étapes, vous assurerez le bon fonctionnement et la longévité de votre poêle à bois tout en garantissant la sécurité de votre maison. *Créosote : la créosote de bois est une matière goudronneuse et malodorante s’accumulant dans les cheminées de chauffage au bois  

Les appareils indépendants de chauffage installés dans notre région sont pour la plupart utilisés en chauffage principal (utilisation 6 à 7 mois dans l’année), avec une consommation annuelle d’environ 6 m³ de bois.

Pour votre sécurité et afin d’optimiser les rendements de votre appareil sur toute la durée d’hiver, les Ets DE SAINTE MARESVILLE préconisent le ramonage de votre conduit de fumée deux fois par an, dont un pendant la saison de chauffe. Le 1 er ramonage doit idéalement être réaliser au printemps (suies sèches dans le conduit).  Après une période d’humidité importante et de non utilisation de votre appareil de chauffage indépendant, il est conseillé de réaliser le ramonage du conduit en deux opérations successives.

NB : L’action seule du ramonage ne permet pas d’attester de l’étanchéité d’un conduit de fumée. Le test d’étanchéité par générateur de fumée doit légalement être pratiqué tous les 3 ans sur les conduits tubés ou chemisés mais il est peut être plus prudent de le réaliser annuellement.

Partagez sur les réseaux sociaux

par téléphone
03 21 38 07 84