Offre spéciale : 3 sacs de bois d’allumage offerts pour l’achat d’un ballot de bois CREPITO 2000 dm3

Poêle à bois, poêle à pellet introduction

Le poêle à bois ou à pellet est considéré comme un moyen de chauffage indépendant et par conséquent n’est pas capable de chauffer une maison de façon homogène contrairement à un chauffage centralisé (chaudière fioul, gaz, électrique).

Cependant dû à la hausse des prix de l’énergie en général depuis quelques années, beaucoup d’usagés utilisent leur poêle à bois ou à pellet en moyen de chauffage principal.

En matière de chauffage chaque région est différente et l’on chauffera plus dans les régions humides et froides et beaucoup moins dans les régions tempérées. Vous utiliserez donc plus ou moins de combustibles selon la région où vous habiter.

Votre consommation de combustibles pourra également varier en fonction de chaque hiver, de la superficie de la maison, de l’isolation de celle-ci, et en fonction de la température de confort estimé par l’usager.

Il est possible de chauffer de Septembre à Juin dans certaines régions et beaucoup moins dans d’autres régions.

Les conditions atmosphériques jouent un rôle très important dans la combustion.

Dans notre région qui est une région froide et humide les poêles tournent plusieurs mois dans l’année et il est donc nécessaire de faire des ramonages plus réguliers. (2 par an en moyenne)

Le décret du 20 Juillet 2023 impose le ramonage des conduits desservants les appareils individuels au moins tous les 12 mois.

L’arrêté du 20 Juillet 2023, recommande de faire 2 ramonages par an, dont un durant la période de chauffe.

Les appareils indépendants de chauffage installés dans notre région sont pour la plupart utilisés en chauffage principal (utilisation 6 à 7 mois dans l’année), avec une consommation annuelle entre 2 et 3 tonnes de granulés ou d’environ 6 m³ de bois.

Pour votre sécurité et afin d’optimiser les rendements de votre appareil sur toute la durée d’hiver, les Ets DE SAINTE MARESVILLE préconisent le ramonage de votre conduit de fumée deux fois par an, dont un pendant la saison de chauffe. Le 1 er ramonage doit idéalement être réaliser au printemps (suies sèches dans le conduit).  Après une période d’humidité importante et de non utilisation de votre appareil de chauffage indépendant, il est conseillé de réaliser le ramonage du conduit en deux opérations successives.

NB : L’action seule du ramonage ne permet pas d’attester de l’étanchéité d’un conduit de fumée. Le test d’étanchéité par générateur de fumée doit légalement être pratiqué tous les 3 ans sur les conduits tubés ou chemisés mais il est peut être plus prudent de le réaliser annuellement.

Partagez sur les réseaux sociaux

par téléphone
03 21 38 07 84